Fruit de plusieurs années de recherche, le procédé NANEAU permet de traiter, par injection, les sols et les eaux souterraines pollués à l’aide de particules de diamètre 5000 fois inférieur à celui d’un cheveu.

L’extrême réactivité des nanoparticules permet au procédé de dégrader les polluants récalcitrants, même à des concentrations élevées, et de limiter grandement la formation de sous-produits de dégradation.

  • Chlorométhanes Trihalométhanes Autres hydrocarbures polychlorés: PCB, dioxine, hexachlorobutadiène
  • Chlorobenzènes Chloroéthènes Autres composés organiques: NDMA, TNT
  • Pesticides (DDT, Lindane) Chloroéthanes Anions inorganiques : perchlorate, nitrate ainsi que CrVI et As

Le procédé NANEAU se positionne particulièrement sur le traitement de zone source dans un contexte de bâtiments en activité ou en contexte urbain complexe avec restrictions d’accès.

 
 
 
 
1
1